Flash
Préc Suiv

Conflit domanial : la gestion foncière décentralisée comme solution

Conflit domanial  : la gestion foncière décentralisée comme solution

La commune rurale d’Andriambilany, district d’Ambatolampy, a reçu la visite d’une forte délégation de la Banque mondiale dirigée par le country manager, Coralie Gevers et composée du directeur de la stratégie et opérations, Anna Wellenstein, du practice manager, Jorge Munoz et d’un spécialiste du foncier, André Teyssie.

Cette visite a pour objectif de constater l’avancée du projet en matière de réforme foncière par le biais de la CFRF à Andriambilany, choisie pour être la commune pilote. La décentralisation de ce secteur est considérée comme une solution aux problèmes fonciers qui sont récurrents au pays.

Il faut savoir que la Banque mondiale soutient la réforme foncière à travers le projet de croissance agricole et de sécurisation foncière (Casef) avec un crédit de 53 millions de dollars. Des titres fonciers ont été remis aux habitants au cours de cette visite. Le projet a pour objectif de distribuer 500.000 certificats en trois ans, selon les explications du coordonnateur du projet, Soja Sessy.

Le maire de la commune, Yvette Rakotomalala, a par ailleurs mentionné que la commune a recensé 17 000 parcelles non titrées dont 11 000 font l’objet d’une demande depuis 2005 et 8 800 certificats ont été délivrés depuis 2008.

Nadia

Les commentaires sont fermées.