Flash
Préc Suiv

Rapt de Yanish Ismaël : les ravisseurs réclament un million d’euros

Rapt de Yanish Ismaël  : les ravisseurs réclament un million d’euros

 Un million d’euros. C’est le montant de la rançon réclamé par les bandits qui tiennent en otage Yanish Ismaël, le fils de Danil Ismaël.

 

Les ravisseurs se sont manifestés à plusieurs reprises, dans un premiers temps, pour faire savoir que Yanish Ismaël est entre leurs mains, et par la suite, pour réclamer la rançon. Lors d’un entretien avec un journaliste du magazine Jeune Afrique, Danil Ismaël, le père de l’otage, l’a confirmé. Selon ses dires, les malfaiteurs exigent un million d’euros,  soit l’équivalent d’environ 3.450.000.000 d’ariary, en échange de la libération de son fils.

Peu de temps après l’enlèvement, les bandits ont appelé pour dire « Votre fils est entre nos mains…Si tu coopères, nous ne ferons rien à ton fils ». En déplacement à Nosy Be, Danil Ismaël a immédiatement regagné la capitale avant de prendre contact avec le colonel Robin Joubert, attaché de sécurité à l’ambassade de France. Peu de temps après, à 17 h 04 plus exactement, les ravisseurs ont de nouveau appelé.

Au bout du fil, les bandits disaient : « Aucun dépôt de plainte et si tu coopères, nous ne ferons rien de mal à ton fils. »

« Ton fils ne va pas bien »

Tel que rapporté par Jeune Afrique, le dernier contact avec les ravisseurs a eu lieu le 21 mai dernier. Cette fois-ci, les bandits se sont montrés particulièrement menaçants.  « Ton fils ne va pas bien. Dépêche-toi de payer sinon nous allons le tuer. Ce n’est pas le premier que nous tuerons. Ni le dernier », ont-ils annoncé au téléphone.

Pour rappel, Yanish Ismaël, 26 ans, a été kidnappé par des hommes armés le 14 mai, alors qu’il visitait la tombe de ses grands-parents, comme il le faisait un dimanche par mois.

Près de deux semaines se sont écoulés après l’enlèvement mais jusqu’à présent, toujours pas de nouvelle de Yanish Ismaël.

Mparany

 

Les commentaires sont fermées.