Flash
Préc Suiv

Menace de grève : les douaniers maintiennent le suspense

Menace de grève  : les douaniers maintiennent le suspense

Une rencontre entre les membres du Syndicat des employés des douanes (Sindikan’ny mpiasan’ny douanes (Simpidou) et les responsables auprès du ministère des Finances et du budget a eu lieu hier concernant la revendication des employés des douanes sur la régularisation de leur prime. « La grève prévue par le syndicat pour ce lundi dépendra des décisions prises à l’issue de cette rencontre », a avancé le président du Simpidou, Herizo Andrianavalona, joint au téléphone hier. Ce leader syndical a expliqué que « les discussions à propos de cette prime ont duré depuis cinq mois mais aucune mesure n’est prise jusqu’à présent. C’est pourquoi nous prévoyons d’effectuer cette grève de 48 heures ».

Après l’avis public publié par le Simpidou le 22 mai dernier, le directeur général des douanes a déjà reçu les membres du Simpidou, mais le directeur général des douanes a avancé que l’affaire ne relève pas de ses compétences. Les négociations se poursuivent donc avec le directeur de cabinet et le secrétaire général du ministère des Finances et du budget.

Il s’agit des primes non payées entre 2013 et 2016, selon toujours les explications d’Herizo Andrianavalona. Le Simpidou réclame également la révision du mode de calcul de ces primes.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.