Flash
Préc Suiv

Analyse des textes législatifs : parlementaires et CNIDH en formation

Les parlementaires ne sont pas prédestinés à connaître le processus d’élaboration des lois.

En collaboration avec le Pnud, les membres de la commission juridique de l’Assemblée nationale, du Sénat et de la Commission nationale indépendante des Droits de l’homme (CNIDH) ont bénéficié d’un atelier d’orientation sur l’analyse des textes et projets de loi depuis hier jusqu’à ce jour à l’hôtel Carlton Anosy.

« Nous avons besoin de cette formation car la connaissance des aspects juridiques ne sont pas automatiquement acquis par les parlementaires », a indiqué la députée Hanitra Razafimanantsoa, ayant participé à

l’atelier. Elle cite notamment l’adoption des lois, l’amendement ou encore la proposition des lois qui sont à l’initiative des parlementaires.

Confiance des citoyens

« Il est fondamental de relancer le rôle du Parlement, de le rendre plus fort, plus transparent et ouvert afin de rétablir la confiance des citoyens. Si vous êtes engagés dans ce sens, le Pnud sera toujours à votre côté pour vous soutenir », a déclaré pour sa part Alessandro Bozzini, Conseiller en gouvernance et représentant du Pnud à la cérémonie d’ouverture.

Cet atelier entre dans le cadre du projet Institutions démocratiques, intègres, représentatives et crédibles (IDRC), mis en œuvre par le Pnud. Le projet vise à renforcer la confiance des citoyens envers les institutions publiques à travers un appui au renforcement de la redevabilité.

Dans la foulée, une journée porte ouverte du Parlement se tiendra le 9 juin prochain à la Bibliothèque nationale d’Anosy, portant sur le thème, « Espace de dialogue entre les parlementaires et le peuple ».

Tahina Navalona

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique