Flash
Préc Suiv

Lalatiana Ravololomanana : «L’opposition n’existe pas»

Près de quatre ans après l’accès au pouvoir du président de la République Hery Rajaonarimampianina, aucune opposition officielle n’est encore en place. D’ailleurs, « L’opposition n’existe pas encore à Madagascar », a indiqué la conseillère municipale Lalatiana Ravololomanana, hier à Mahamasina. Cela, malgré les nombreuses déclarations des partis de l’opposition.

D’après elle, le problème réside au niveau de la conception politique du terme opposition. «Pour la plupart, l’opposition n’est qu’une question d’intérêt», a-t-elle souligné. Cela, à l’instar du parti Tim qui vient récemment de se présenter en tant qu’opposant, juste après le limogeage de son ministre, Roland Ravatomanga. D’autre part, certains opposants se contentent uniquement de lancer des critiques sans pour autant avancer des solutions. «A force de vouloir se faire remarquer, on assiste à une guerre de leadership entre les opposants», a-t-elle déploré.

Lalatiana Ravololomanana lance ainsi un appel au dialogue entre tous ceux qui se prononcent opposants afin de pouvoir mettre en place une opposition forte et crédible aux yeux de tous. «Nous avons déjà établi une Charte de l’opposition qui pourrait déjà être discutée avec d’autres propositions des participants», a-t-elle conclu.

Tahina Navalona

 

Les commentaires sont fermées.