Flash
Préc Suiv
Logo Free News

EDITORIAL : Goebbels n’aurait pas fait mieux !

Nous sommes tombés par hasard sur les communiqués officiels de la cellule de communication du candidat Hery Rajaonarimampianina lors de la campagne présidentielle de 2013. En fait, tout un ramassis de mensonges plus éhontés les uns que les autres.

Le 07 décembre 2013 à Ambanja puis quelques jours après sur le plateau d’une chaîne audiovisuelle privée de la capitale, il avait, entre autres, déclaré : « lorsque je serai à la tête de ce pays, la résolution des problèmes de délestage dans tout Madagascar sera faite en seulement trois mois».

Le lendemain, c’est-à-dire le 08 décembre 2013, à Antsiranana, il avait avancé : « un Président de la République ne doit pas se servir mais servir le pays et son peuple. Je suis prêt à travailler pour l’intérêt de la nation». Chacun appréciera pour qui il a véritablement travaillé durant ses presque 4 années de pouvoir.

Au fil des jours, les mensonges se font de plus en plus gros. Ainsi, le 12 décembre 2013 dans le district d’Atsimondrano, le communiqué officiel précise : « pour rassurer ses électeurs, l’ancien Grand argentier de souligner qu’il n’avancera pas des projets qu’il ne pourra pas réaliser. Il a annoncé aujourd’hui la couleur en déclarant qu’il a déjà trouvé les financements nécessaires pour réaliser tous ces projets. » De quels projets parlait-il et où sont donc passés ces financements dont il parlait ?

Mais nous avons gardé le meilleur pour la fin. Une déclaration qui dénote le summum de l’hypocrisie de Rajaonarimampianina et la fin des fins en matière de mensonge eu égard à l’état des relations qui prévalaient entre son prédécesseur et lui.

« Malgré la période de crise, le président Rajoelina a réalisé les projets inachevés durant les quarante années précédentes. Toutes les actions qu’il a menées nous servirons de guide et de modèle de développement », avait osé dire le candidat N°3, le 15 décembre 2013 à Toamasina.

Comme le disait Joseph Goebbels, le ministre de l’Education du peuple et de la Propagande d’Hitler, « Le » maître de la désinformation et de la manipulation de masse : « mentez, mentez, mentez encore, il en restera toujours quelque chose ! ».

N. Randria

Les commentaires sont fermées.