Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Infraction douanière en mer : uUne perte annuelle de 500 millions de dollars

Infraction douanière en mer  : uUne perte annuelle de 500 millions de dollars

Le ministère de la Défense nationale et celui des Finances et du budget ont procédé  à une signature de protocole d’accord pour renforcer la lutte contre les infractions douanières  en mer sur les côtes de Madagascar. Un autre accord a été également signé, portant  sur l’échange de partage d’information maritime entre l’administration des douanes et le Centre de fusion d’information maritime (CFIM).

L’infraction douanière en mer cause beaucoup de manque à gagner au pays. Eric Narivony Rabenja, directeur général des douanes parle d’une perte annuelle de 500 millions de dollars pour l’Etat suite aux exportations ou importations sans déclaration d’espèce, de valeur et de quantité, ou encore la contrebande.

Le partage d’information entre la douane, le CFIM et la force navale malgache est l’une des mesures prises par les autorités pour réduire les trafics illicites en mer. Mais beaucoup reste à faire pour mettre un terme aux diverses infractions.

Le manque de moyens, d’équipement et de capital humain a été évoqué lors de la cérémonie organisée hier à Ivato. On compte seulement 300 gens de mer ayant pour mission de contrôler 5 500 kilomètres de côtes à Madagascar. La communication relative aux missions de surveillance douanière aux autorités, au public et aux sociétés civiles, ainsi que l’extension de la zone d’action de la surveillance douanière font partie de la stratégie de surveillance adoptée par la direction des douanes actuellement.

Riana R.

 

Les commentaires sont fermées.