Flash
Préc Suiv

Rencontres du film court : le clap d’ouverture ce soir

Et action ! La 12e édition des Rencontres du film court (RFC), qui aura lieu du 21 au 29 avril, laissera la part belle à la nouvelle génération autour du thématique « L’histoire, un devoir de mémoire ».

350 films issus des 5 continents en projection, 38 invités nationaux et internationaux, 22 films en compétition… Décidément, la prochaine édition des Rencontres du film court s’annonce une fois de plus riche en découvertes et en échanges.

« La plateforme Rencontres du film court est partie d’une initiative de faire émerger et de soutenir la nouvelle génération de cinéastes malgaches qui porte fièrement le flambeau du cinéma africain. Et ces 12 années d’efforts consentis dans le domaine du cinéma ont porté leurs fruits. Cette génération est représentative de l’envie de cinéma et du dynamisme que l’on retrouve un peu partout sur le continent. Il était grand temps de créer plus de passerelles entre cinéastes africains pour une création plus riche et une mutualisation des compétences », s’est réjoui Laza Razanajatovo, directeur des RFC.

Les rendez-vous cultes

La 12e édition mettra en compétition 11 films pour le « Zébu d’or panafricain fiction », 5 films pour le  « Zébu d’or panafricain documentaire » et 6 films pour le « Prix du public ». Compte tenu du nombre insuffisant des films d’animations reçus, la compétition « Animation panafricaine » a été suspendue cette année.

Le clap d’ouverture aura lieu ce soir vers 18 heures à l’IFM Analakely. « C’est une ambition renouvelée pour l’Institut français de Madagascar d’accueillir encore la grande fête du cinéma malgache et panafricain cette année d’autant que la promotion de la coopération culturelle et artistique figure parmi nos missions fondatrices », a fait savoir Ananda Nicolaïeff, chargée de mission audiovisuelle et culturelle à l’IFM.

Outre les soirées de compétitions, les séances de projections et les ciné-concerts comme temps forts des RFC, le festival comporte aussi des réflexions bien plus profondes sur le métier du cinéma par le biais d’ateliers et tables- rondes.

La famille s’agrandit cette année. A l’instar de l’Office malgache du cinéma, Telma et Vision Madagascar, une bonne poignée de partenaires vont apporter leur pierre à l’édifice du cinéma malgache.

Joachin Michaël

 




Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique