Flash
Préc Suiv

Time is money

Le proverbe britannique signifiant littéralement « le temps c’est de l’argent » est de plus en plus d’actualité dans le contexte qui prévaut.

On amasse de l’argent à mesure que l’on dispose de temps. Dans une autre version plus terre à terre, qui gagne du temps gagne de l’argent et ce que l’on peut recevoir donc de l’argent en échange du temps. Les intelligents exploitent à fond ces bribes de phrases pour faire fortune sans suer sang et eau puisqu’ils vendent le temps à ceux qui en ont besoin pour gagner encore plus d’argent. Laisser courir des prévenus afin qu’ils puissent poursuivre leurs business juteux reste la forme classique de cette vente valant de l’or. L’acheteur a du temps pour fignoler ses affaires en instance pour se faire de l’argent dans le délai accordé tandis que le vendeur perçoit

la valeur du temps écoulé dans un marché gagnant-gagnant. Des cartons de liasses de billets de banque peuvent ainsi circuler dans les couloirs de certaines institutions pour se donner le temps de se retourner avant un clash. Des accusés sont « mis en cavale » exprès suite à des transactions conséquentes. Résultat : des paroles et des mots mais aucune action pour mettre fin à l’impunité dont jouissent ceux qui peuvent s’acheter du temps, le temps d’un procès flou….

Manou

 

Les commentaires sont fermées.