Flash
Préc Suiv

Paolo Emilio Raholinarivo : « Que la justice ne soit pas exécutée d’une manière sélective »

Paolo Emilio Raholinarivo, le conseiller du premier ministre et non moins membre du corps des administrateurs civils a déclaré que la mise en mandant de dépôt de Claudine R est un bon point car l’Exécutif respecte l’indépendance de la Justice.

«C’est une grande première dans les annales de la lutte contre la corruption au pays que le bureau indépendant anti-corruption (Bianco) et le syndicat des magistrats de Madagascat (SMM) se dressent et se battent pour la justice. C’est une grande première à Madagascar qu’une conseillère spéciale du président de la République est placée sous mandat de dépôt sans que le président intervienne».

Ce dernier exhorte les deux organes à poursuivre dans cette voie et ne plus reculer pour instaurer l’Etat de droit au pays. «Mais que ce ne soit pas d’une manière sélective. Nous pensons qu’un certain nombre de dossiers méritent d’être traités comme ce dernier cas de Claudine Razaimamonjy depuis la création du Bianco en 2004 jusqu’à ce jour. Nous avons entendu dire que des dossiers seraient enfouis pour ne pas être mis à la lumière», a déclaré ce conseiller.

La justice pour tous !

Paolo Emilio Raholinarivo a cité un cas particulier à Ihosy. «Deux jeunes innocents sont actuellement emprisonnés pour une affaire d’injustice. Et cela grâce à la complicité d’un procureur dans cette localité et de quelques responsables. Ces jeunes gens n’ont fait que défendre une station de radio qui ose dire la vérité. Une radio qui répond à l’aspiration de la population locale».

Toujours dans ce sens, ce conseiller a prévenu qu’il suit de près toutes les affaires de corruption et judiciaires au pays et n’hésitera pas un instant à dénoncer toute forme d’injustice. «Nous avisons par la suite les fonctionnaires au sein de l’  administration publique que nous dénoncerons toute affaire de corruption, d’abus de pouvoir et de trafic d’influence, bref le malaise au sein de notre administration. Des pratiques qui souillent l’image de l’actuel régime».

Nadia




Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique