Flash
Préc Suiv

Ministère de la justice : le conseil de discipline réactivé

Ministère de la justice  : le conseil de discipline réactivé

Le ministre Charles Andriamiseza a réitéré sa détermination à poursuivre l’assainissement de son département. Il a cité à titre d’exemple la restauration du conseil de discipline qui est resté inactif depuis au moins une dizaine d’années, selon ses dires. Un conseil qui a fait déjà ses preuves depuis le mois de juillet, si on ne parle que du passage de cinq magistrats à son niveau depuis sa réactivation. A cela s’ajoute la suspension d’un autre au début de cette année par le ministre lui-même.

«L’important n’est pas de sanctionner une dizaine ou une vingtaine de magistrats, de greffiers ou d’agents pénitentiaires, mais que l’impact des sanctions encourage les justiciables à avoir de nouveau confiance en  la Justice malgache, une des bases du développement durable», a-t-il souligné.

Direction de contrôle

Dans la foulée, il invite tous les justiciables à l’accompagner dans cette démarche d’assainissement par la dénonciation de toute forme de corruption au sein de son département, mais cela avec des preuves afin d’éviter les dénonciations calomnieuses. A ce sujet, la Direction des contrôles du ministère est opérationnelle pour recevoir les doléances venant des contribuables. «L’heure n’est plus à la gabegie mais à la sanction» a-t-il appuyé. Et de continuer qu’une grande majorité du personnel de la Justice le suit dans cette voie, en particulier le Syndicat des magistrats de Madagascar (SMM).

Regroupement des avoirs

Toujours dans le cadre de marquer cette volonté d’assainissement et de lutter contre la corruption, Charles Andriamiseza a aussi mentionné la mise à jour des lois y afférentes depuis 2014. Il a noté particulièrement le projet de loi sur le regroupement des avoirs. «Il est impensable que les sanctions envers les corrompus s’arrêtent seulement à leur condamnation et que l’argent ou les biens qu’ils ont amassés dans la corruption ne soient restitués à qui de droit», a-t-il indiqué. Tel est l’objectif de ce projet de loi.

Sera R

 

Les commentaires sont fermées.