Flash
Préc Suiv

Madagascar-FMI : des points à éclaircir

La situation actuelle de la  Jirama, étant donné que l’objectif de réduire les subventions venant de l’Etat malgache n’était pas atteint  à cause de la sécheresse ainsi que la situation de la Compagnie Air Madagascar où les négociations avec le partenaire stratégique identifié ont démarré, le traitement de la dette et les impacts du passage de cyclone sur le budget 2017.

Le retard dans la finalisation de la loi sur le recouvrement des créances et l’automaticité du mécanisme d’ajustement des prix du carburant. Ce sont les points saillants de la rencontre entre le premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana et une délégation comprenant le directeur adjoint du Fonds monétaire international (FMI) du département Africain, David Owen, le gouverneur de la banque centrale Alain Hervé Rasolofondraibe, le ministre des Finances et du budget Gervais Rakotoarimanana ainsi que le conseiller spécial du président Mamy Rajaobelina, hier à Mahazoarivo.

« Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une optique tendant à favoriser un système monétaire international stable qui encourage les échanges de biens, de services et de capitaux« , selon les explications. Dans ce sens, la visite du directeur adjoint du FMI a pour objectif de réviser et d’évaluer la mise en œuvre du Programme Facilité élargie de crédit (Fec) mais surtout d’assurer l’application ferme du régime de change et du respect des engagements en tant que pays membre.

Notons que le FMI invite les pays membres à mettre en œuvre un régime de change ordonné et à adopter une politique économique et financière qui stimule la croissance économique dans une stabilité des prix.

Recueillis par Nadia

 




Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique