Flash
Préc Suiv

Changement d’aile

Au niveau du continent, cette élection d’Ahmad à la tête de la Confédération africaine est perçue comme l’annonce d’un changement radical du football africain. « Il est resté trop longtemps au trône » disent les observateurs en faisant référence au président sortant, le Camerounais Issa Hayatou. Même ses compatriotes ont jugé qu’après trois décennies à la tête de la Caf, le moment est venu pour lui de passer la balle.

Certes,  la tension a été palpable avant le scrutin, mais après le verdict de l’urne, personne n’a remis en cause ce tir réussi, en plein dans le mille d’Ahmad. Le changement est en marche et  à entendre les commentaires, le milieu footballistique africain attend beaucoup de lui. Tout le monde s’accorde à dire qu’il est temps de changer et d’adopter une nouvelle politique et une nouvelle vision à l’égard du foot africain.

Même pour les détracteurs d’Ahmad au niveau national, le débat est clos. Sauf que cette élection n’apporte pas seulement de changement pour la Caf en particulier et le foot africain en général, elle ouvre aussi une nouvelle page d’histoire au foot malgache. Si en Afrique, la déconvenue d’Issa Hayatou est la suite logique d’une alternance démocratique, à Madagascar, l’élection d’Ahmad qui est à la tête de la fédération depuis 2003 est plutôt perçue comme une libération ou plus précisément comme une délivrance pour le foot malgache.

Ahmad n’a pas vraiment la cote auprès du public et des amateurs de foot.  A chaque défaite de l’équipe nationale à l’échelle internationale, la fédération est toujours pointée du doigt, notamment le président de la fédération. A maintes reprises, plus d’un a demandé sa démission. Plusieurs candidats ont beau tenté de le battre dans les urnes mais en vain. Et si Ahmad n’a pas été élu à la tête de la Caf, à coup sûr, il sera toujours et encore en possession de la balle au sein de la fédération. Son élection à la tête de la Caf est la meilleure chose qui soit arrivée pour le foot malgache.

Andry Rabeson




Les commentaires sont fermées.