Flash
Préc Suiv

Open Data : la Jido célébrée

Deux organisations, le « Program board member » et l’association « Madagascar initiatives for digital innovation ou Maidi » ont célébré samedi dernier à Ampandrianomby la Journée internationale des données ouvertes (Jido) ou « Open data ». La première encourage l’exploitation des données ouvertes par les décideurs, quels que soient leur milieu, niveau et domaine, comme les développeurs, les concepteurs de projets, les décideurs et tous les citoyens. Quant à la deuxième, elle a lancé officiellement ses activités qui se résument à la promotion de l’ « Open data », l’ « Edemocracy » et le « Data journalisme » en prenant comme base l’utilisation des données et la production d’articles analytiques.

Principes de Nairobi

Les données ouvertes sont cadrées juridiquement par les dix principes de Nairobi en 2014. A titre d’illusatration, on peut citer que les données dev-raient être accessibles, disponibles, gratuites, fiables, à temps réel, diffusables et utilisables. En 2010, on a envisagé que l’ « Open data » embrassera tous les thèmes et qu’en 2030, tous les indicateurs de ces thèmes seront à jour et disponibles.

Madagascar s’y applique

Madagascar dispose d’une plateforme dénommée « ContryStat », conçue sur les principes de l’« Open data ». Elle a fait l’objet d’une inauguration ce mois de janvier. Elle a pu voir le jour sous l’impulsion de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en collaboration avec la Southern african development community (Comesa) et l’Union Européenne (UE). Pour l’instant, les données disponibles sur « ContryStat » concernent, entre autres,  l’agriculture, le commerce, la démographie, les prix sur le marché, l’emploi, l’ eau, l’élevage, le compte national, les  pêches et les  forêts.

Pour information, Antananarivo abritera un atelier international sur les données ouvertes du 4 au 8 septembre prochain. La télédétection est une des formations dispensées lors de cet atelier.

Sera R

 




Les commentaires sont fermées.