Flash
Préc Suiv

Afrique-Conférence sur le développement : Hajo Andrianainarivelo répond présent

Une conférence internationale portant sur le thème  du développement durable des nations d’ Afrique se tient depuis hier à Lyon. Hajo Andrianainarivelo est de la partie.

Cette rencontre aborde plusieurs sujets dont la transition énergétique, le développement économique et sociétal africain. Plusieurs hautes personnalités sont présentes à ce rendez-vous, dont Roger Nkodo Dang, Président du parlement panafricain, Corinne Lepage, Mathias Otounga ou encore Georges Fenech. Pour ce qui est de Madagascar, c’est Hajo Andrianainarivelo qui se trouve sur place, en sa qualité d’ancien vice-premier ministre en charge du Développement et de l’aménagement du territoire.

Dans une interview publiée sur les réseaux sociaux,  il explique sur ce qui motive sa participation à ce rendez-vous. «De par mes fonctions antérieures, la thématique du développement et de l’aménagement du territoire m’est familière et me tient particulièrement à cœur ».

« Planification dynamique »

«La Conférence internationale pour l’Afrique est donc un événement que j’accueille très favorablement, et cette conférence sera aussi l’occasion d’attirer les regards sur Madagascar, pour que ce pays puisse décoller », a-t-il expliqué. Il n’a pas non plus oublié de partager sa vision du continent africain concernant l’aménagement du territoire.

Selon ses explications, «Vu l’immensité du territoire africain, il va falloir développer des outils de planification dynamiques et innovants pour accompagner les collectivités décentralisées en Afrique, depuis les communes rurales jusqu’aux grandes métropoles. Il y a beaucoup de disparités en Afrique et le souci, c’est que la décentralisation n’est pas encore effective et les décisions centrales ne permettent pas aux territoires de se développer ». Et d’ajouter que « Les gouvernements locaux devraient jouer un plus grand rôle dans la maîtrise spatiale de leur territoire »

A noter que cette conférence est un rendez-vous associant les partenaires institutionnels,  les entreprises et l’ensemble des acteurs œuvrant pour le développement de l’Afrique.

Jao Patricius

Les commentaires sont fermées.