Flash
Préc Suiv

Université d’Antananarivo : signature d’une convention-cadre

«Concilier le monde scientifique et le monde économique  pour assurer le développement», c’est dans ce cadre que l’Université d’Antananarivo et la société Homéopharma ont signé une convention-cadre de partenariat «Université-Entreprise», hier à l’Université d’Antananarivo.

Ce  nouveau partenariat porte sur une convention spécifique et une valorisation des produits naturels (LCVPN) entre le Laboratoire chimie et de la faculté des Sciences de l’Université d’Antananarivo, dont le but est de collaborer dans le domaine de la recherche sur la chimie des produits naturels. Et une convention a également été signé avec l’Ecole supérieure des sciences agronomiques (ESSA), dont l’objectif est de travailler de concert dans le domaine de la recherche sur les produits d’origine naturelle et leur transformation, notamment sur leurs applications en nutrition, alimentation, cosmétique, pharmacie et parapharmacie.

«L’homéopharma possède un département de recherche et de développement, mais cela reste insuffisant. L’Université d’Antananarivo quand à lui détient un rayonnement et un fort potentiel dans ce domaine. C’est pourquoi  nous collaborons ensemble pour pouvoir développer quelques projets ensemble et renforcer l’encadrement des étudiants», a avancé Jean Claude Ratsimivony, Président-directeur-général (PDG) de l’Homéopharma.

Le partenariat entre les deux parties date déjà depuis quelques années. Près de quinze étudiants de l’Université d’Antananarivo effectuent des stages auprès de cette société chaque  année.

Riana R.

 




Les commentaires sont fermées.