Flash
Préc Suiv

Jirama : des centrales thermiques adaptées au fuel lourd

Jirama  : des centrales thermiques adaptées au fuel lourd

Après avoir lancé un appel d’offres à l’endroit des fournisseurs de fuel lourd en décembre dernier, la Jirama a annoncé cette semaine le déploiement du fuel lourd pour ces groupes électrogènes à partir de juin prochain. Cela afin de réduire sa consommation de gasoil, causant un réel gouffre financier à la compagnie nationale d’eau et d’électricité.

Les travaux sont en cours indique-t-on auprès de la Jirama. «Quelques centrales à Mahajanga, Antsiranana et Toamasina ont été déjà réadaptées pour qu’elles puissent fonctionner au fuel lourd. Des  pièces sont installées au niveau de ces machines», a annoncé  une source auprès de la Jirama. Selon ce responsable, ce projet de la Jirama date déjà de quelques années, mais il y a eu une période de flottement sur sa réalisation.

En effet, la Jirama a annoncé dans un avis d’appel d’offres publié le 22 décembre dernier un besoin de 161 543 m3 de fuel lourd pour ses groupes électrogènes. La Jirama détient 115 centrales réparties dans toute l’île  et 100 d’entre elles sont de type thermique fonctionnant au gasoil. Pourtant, l’approvisionnement en carburant reste un problème récurrent au sein de cette société d’Etat. Car, vu son prix, le gasoil est très budgétivore et accapare près de 80% des dépenses de cette compagnie.

Il est prévu que la Jirama commencera à utiliser le fuel lourd à partir de juin prochain pour réduire l’utilisation du gasoil. Le basculement au fuel lourd semble être une alternative pour réduire ce gouffre financier actuellement.

Des pluies suffisantes à Antananarivo

Concernant l’approvisionnement à Antananarivo, une autre responsable auprès de la Jirama a avancé que les pluies enregistrées ces dernières semaines sont largement suffisantes pour permettre aux centrales hydroélectriques d’atteindre la capacité attendue. «La centrale d’Andekaleka et Mandraka produisent 246 MW d’électricité actuellement, alors que le pic de consommation à Antananarivo est de 210 MW», a-t-elle indiqué.

Riana R.

 

Les commentaires sont fermées.