Flash
Préc Suiv

Découverte : un substitut de la vanilline

Découverte : un substitut de la vanilline

Un nouveau produit découvert par les Japonais risque de détrôner la vanille malgache. Il s’agit d’un substitut synthétisé à partir de sucre fermenté, conçu par la compagnie japonaise Hasegawa, en partenariat avec sa compatriote Ajinomoto.

D’après les informations publiées par le Financial Times et reprises par l’agence Ecofin, le produit peut parfaitement remplacer la vanille naturelle. Et les tests de l’odorat réalisés ont permis de constater qu’il était presque impossible de le distinguer de la vanille naturelle.

Les concepteurs de ce nouveau produit comptent lancer sa commercialisation pour bientôt. Une nouvelle qui n’enchantera pas certainement la filière vanille malgache qui semble en déclin. Déjà, la qualité du produit engendrée par une récolte prématurée déçoit l’industrie de l’arôme. A cela s’ajoute son prix élevé. Le kilo se vend actuellement à 450 dollars contre 250 à la fin du premier trimestre de l’année dernière.

En effet, si un substitut à la vanille dans la production d’arômes venait à être commercialisé à grande échelle, cela sonnerait le déclin du secteur pour Madagascar. Pourtant, la filière vanille contribue à hauteur de 5% du PIB malgache. La Grande île fournit à elle seule 80% de la production mondiale de vanille.

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.