Flash
Préc Suiv

Perpétuel dîner aux chandelles

Perpétuel dîner aux chandelles

C’est bien beau l’amour ! Les séries à l’eau de rose gagnent du terrain auprès des ménages malgaches. Les télénovelas et les feuilletons sont l’occasion pour se rassembler le temps d’une soirée. Les passionnés ont vu au moins une fois une scène où deux amoureux se donnent rendez-vous dans un restaurant pour s’offrir un peu de bon temps. Mieux, on a dédié une journée spéciale pour fêter l’amour : La Saint-Valentin.

A Madagascar où la plupart des citadins sont branché ssur plusieurs plans, nombreux sont ceux qui s’efforcent de surprendre leur bien-aimé avec des idées originales pour lui prouver son amour. D’autres préfèrent rester fidèles à l’ancienne formule, le très connu dîner aux chandelles est toujours d’actualité…tout comme le délestage. Dans plusieurs quartiers, on n’a pas besoin d’attendre la Saint-Valentin pour en organiser un. La Jirama a joué ce rôle depuis longtemps et cela risque de perdurer. Autrement dit, beaucoup de familles auront droit à un dîner aux chandelles…à un prix irraisonnable.

Et comme si cela ne suffisait pas, les factures d’électricité ont emprunté la voie de la hausse à la désagréable surprise des consommateurs. Le courant ne passe plus entre le peuple et les dirigeants avec ces conditions injustes. Y a pas photo, la fête de la Saint-Valentin ne s’est pas passée comme prévue pour bon nombre de couples. Fini le temps des petites soirées cinéma, les balades romantiques sont devenues dangereuses dans les rues où les phares des voitures sont les seules sources de lumière. Bref, il ne reste plus que le « perpétuel dîner aux chandelles » pour cette population qui broie du noir.

Rojo N.

 

Les commentaires sont fermées.