Flash
Préc Suiv

Coupure du câble Eassy : Telma rassure ses abonnés

Coupure du câble Eassy  : Telma rassure ses abonnés

Une coupure du câble sous-marin Eassy a été signalée mercredi dernier. L’analyse effectuée par les équipes a permis de déterminer le point exact de la rupture : 38 km au large des côtes de Toliara et à exactement 2.600 m de profondeur. Les travaux de réparation prévus durer une quinzaine de jours, sont en cours.

Les usagers d’internet by Telma ont noté la coupure de la connexion depuis mercredi dernier. Face à cette situation «exceptionnelle», Telma rassure ses clients en réagissant rapidement et en apportant des explications sur la situation.

«C’est la deuxième coupure de cette nature et de cette ampleur depuis six ans, depuis le lancement de ce câble. C’est pour vous dire le caractère exceptionnel de cette coupure. Et dans toute situation exceptionnelle, il faut des réactions fortes de nos équipes  qui travaillent d’arrache-pied pour apporter toutes les solutions dans les plus brefs délais», a déclaré Patrick Pisal Hamida, administrateur directeur général de Telma lors d’une rencontre avec la presse hier dans les locaux du bureau technique de Telma à Antaninarenina.

«C’est une opération que nous connaissons dans la mesure où nous l’avons déjà subie. Il faut du temps et de logistique pour effectuer cette réparation exceptionnelle. Néanmoins toutes les équipes du groupe Telma sont mobilisées depuis mercredi pour trouver des solutions de secours suffisantes qui permettront d’améliorer, ne serait-ce que partiellement, la situation actuelle», a-t-il poursuivi.

Un navire mobilisé

Juste après le signalement de cette rupture, Network Operation Center (NOC) de Telma a immédiatement envoyé une demande de mobilisation d’un navire pour assurer la réparation du câble au NOC Eassy. Celle-ci a été approuvée le jour même, d’ailleurs un navire a immédiatement pris la route pour Cape Town, en Afrique du Sud.

Le navire est actuellement en approche pour charger l’ensemble du matériel de réparation à quai, à savoir, les câbles, spares et kits de jointage. Cette opération prendra environ deux jours. Après le chargement, le voyage depuis Cape Town pour rallier Toliara prendra quatre jours, note-t-on du côté de Telma.

Une cellule de crise interne a été mise en place chez Telma. «Ce que nous avons décidé d’un  commun accord,  c’est de communiquer sur nos avancées et d’accompagner au mieux nos clients que nous remercions encore de leur compréhension et de leur confiance. C’est dans la transparence totale, vu l’ampleur de la situation que nous apportons ces informations pour rassurer nos utilisateurs», a tenu à rassurer Patrick Pisal Hamida.

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.