Flash
Préc Suiv

Rugby : les acteurs montent au créneau

La situation empire dans le monde de l’ovale malgache à l’approche de l’échéance du 27 janvier, date prévue pour l’élection fédérale du rugby. Les contestations se font de plus en plus pressantes pour revendiquer la transparence et la légalité des modes de scrutins. «Rien ne va plus dans cette discipline populaire dans la capitale», ont déclaré les membres d’un collectif des acteurs du rugby regroupant des dirigeants et techniciens, en plus des anciennes gloires et des fanatiques de l’ovale.

Ils ont évoqué les irrégularités et la mauvaise gestion teintée de magouilles, outre les manœuvres aberrantes commises par l’actuelle fédération pour étayer ses assertions. L’illégalité de la mise en place du comité électoral a été remise sur le tapis, hier, lors d’une conférence de presse. Les amendements du code électoral ayant permis la constitution du comité ont été suspendus par la Justice, selon les intervenants qui ont appelé le ministère à faire appliquer les textes pour garantir la légalité des actes de la fédération.

Le mode de désignation des membres du comité à l’insu de l’Assemblée générale extraordinaire ainsi que l’usurpation de compétences procédée par ledit comité en décidant l’exclusion d’un candidat a été la goutte de trop, selon la coalition qui exige actuellement sa dissolution pour le bien de la discipline. Le ministère doit logiquement prendre ses responsabilités en cas de risques de dégradation de la situation pour préserver l’ordre public.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.