Flash
Préc Suiv

Insécurité : encore un gendarme tué en service commandé

Insécurité : encore un gendarme tué en service commandé

La lutte contre le vol de bovidés dans la région Menabe, plus précisément dans la commune de Mandabe, s’est soldée par la mort d’un gendarme. Les circonstances de sa mort restent floues mais d’après des sources convergentes, il avait participé avant-hier à une battue avec d’autres gendarmes. Les poursuivants ont ouvert le feu. L’un des bandits de grand chemin a été tué mais malheureusement, le projectile aurait touché par ricochet le gendarme.

Lors de la présentation de vœux de nouvel an au sein de la gendarmerie nationale et la remise de décoration au personnel méritant, le Secrétaire d’Etat chargé de la gendarmerie, le général Didier Gérard Paza, a indiqué que la grande famille des bérets noirs a été soumise à rude épreuve durant l’année écoulée. «En 2015, 7 gendarmes sont morts en service commandé. L’année suivante, le chiffre a carrément doublé. Tout ça pour vous dire que nous risquons notre vie à chaque instant et à mesure que nous multiplions les sorties sur le terrain », a-t-il signifié.

En dépit des quelques cas de bavures ou écarts de conduite impliquant des brebis galeuses, le général Didier Gérard Paza se dit satisfait des résultats obtenus. «Aucun cas de trafic de bois de rose n’a été signalé en 2016. Dans la lutte contre les vols de bovidés, la valeur des zébus récupérés est estimée à 24 milliards d’ariary», a-t-il mentionné entre autres. Par ailleurs, il a révélé que des petites unités pouvant accueillir 20 ou 25 commandos seront installées dans les zones rouges en matière de vol de bovidés.

Mparany

Les commentaires sont fermées.