Flash
Préc Suiv

Analanjirofo : gabegie dans le transport

Les usagers des lignes de transport de voyageurs de la région Analanjirofo subissent la gabegie du secteur depuis quelques semaines par une hausse exagérée des tarifs, doublée d’un non-respect des cahiers de charges.

Les coopératives ont décidé unilatéralement la hausse des frais de transport sur les lignes exploitant la RN5 reliant les régions d’Analanjirofo et d’Atsinanana à l’approche des fêtes de Noël et de fin d’année et de  les maintenir jusqu’à ce jour. Les frais ont presque doublé dans la majorité des cas sans que les usagers en soient avertis auparavant, se plaignent des voyageurs après des altercations avec les transporteurs qui les prennent au dépourvu en cours de route.

La qualité des services s’est nettement dégradée parallèlement à cette hausse illégale des tarifs, selon les usagers. Les fantaisies des transporteurs restent la seule règle régissant le secteur actuellement car, outre les surcharges négatifs au confort des voyageurs et fragilisant leur sécurité, les coopératives ne respectent plus les horaires des départs. Les voyageurs dénoncent aussi la vétusté des véhicules exploités sur ces lignes régionales où sont généralement affectés les véhicules rejetés des zones nationales.

Les responsables locaux du transport terrestre n’ont jamais réagi, pour une raison ou pour une autre, sur les irrégularités flagrantes commises dans le secteur et les usagers en appellent aux autorités hiérarchiques pour des mesures idoines.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.