Flash
Préc Suiv

Journées scientifiques Educmad : après la théorie, la pratique

Journées scientifiques Educmad  : après la théorie,  la pratique

Un bon apprentissage de la science passe par l’expérimentation. Le programme Education Madagascar (Educmad) offre cette opportunité aux lycéens via les Journées scientifiques, organisées chaque année au sein des établissements. «C’est une occasion pour ces derniers de constater de visu  le fonctionnement et quelques échantillons des contenus de la médiathèque électronique. Cet outil pédagogique est mis en  place dans les lycées, publics et privés, bénéficiaires du programme, actuellement au nombre de 92 et répartis dans 13 régions», a informé, hier, le responsable du programme Educmad, Carine Roditis, à Analakely.

Dans la capitale, l’événement, appuyé par l’Unesco, a été organisé durant deux jours, dont la première journée s’est déroulée, avant-hier, au lycée Andoharanofotsy tandis que la deuxième s’est tenue, hier, au Lycée Jean-Joseph Rabearivelo (LJJR) à Analakely.  Les établissements environnants, à savoir le lycée Ambohimanarina, le lycée Saint-François Xavier à Antanimena, le Collège Rasalama ou encore le lycée Saint-Antoine ont pris part activement aux activités au programme.

Des travaux pratiques, des expositions, des projections de vidéos scientifiques, des consultations de la médiathèque électronique, des quiz et des échanges entre les différents participants ont été au programme. Bref, c’était une occasion pour les jeunes lycéens de mettre en pratique leurs acquis théoriques à partir des matériels disponibles localement et accessibles à tous. Sur ce, le groupe électricité a eu recours aux pommes de terre pour produire de l’énergie.  Un type de prestation qui répond parfaitement aux concepts du programme Educmad de pallier l’absence de laboratoire et de manuels éducatifs dans la plupart des régions à Madagascar avec les moyens du bord. Rappelons que ledit programme a pour objectif d’améliorer l’enseignement des matières scientifiques, techniques et informatiques à Madagascar.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.