Flash
Préc Suiv

L’importance du dialogue

L’importance du dialogue

Instaurer un environnement plus favorable au développement du secteur privé, menant dans ce sens au développement en général du pays passe incontestablement par un dialogue équitable entre les secteurs public et privé. Bien sûr, l’objectif est d’aligner les points de vue parfois divergents entre les deux parties et de trouver un commun accord approprié surtout au contexte. Quelles sont les principales difficultés rencontrées par les entreprises privées, quelles seront leur part de contribution afin que les mesures prises ensemble puissent générer et accélérer la croissance économique ? Et le plus important est que l’Etat joue un rôle majeur et de facilitateur dans la mise en œuvre des reformes au programme.

A vrai dire, le processus d’élaboration des politiques nécessite la participation et l’engagement de tous les acteurs. Sans cette approche participative et consultative, le dialogue est menacé et risque à tout moment d’être rompu.  C’était le cas suite aux polémiques sur l’ACD et ce serait toujours le cas si le secteur privé se sent lésé et handicapé à cause d’une décision unilatérale venant d’en haut.

Si l’environnement du climat des affaires n’est pas favorable au secteur privé risquant même de causer sa perte et qu’au lieu d’en tenir compte, l’Etat a tendance à « imposer » ses points de vue et de ce fait entreprend leur concrétisation, les mesures prises ne seront ni raisonnables ni pragmatiques. Le point de discorde à l’origine d’une rupture du dialogue. Suite à l’application du système ACD, une industrie minière est dans l’ornière. A force d’endurer, l’industrie serait contrainte de mettre au chômage technique d’autres employés en ces temps où la relance économique prime au niveau de l’Etat. Aux yeux des investisseurs internationaux, cela ne fait pas bonne impression. Il va sans dire que le secteur privé constitue le poumon et le cœur d’un pays touché par la crise.

 Le dialogue est un mécanisme institutionnel permettant également d’instaurer une confiance mutuelle entre l’Etat et le secteur privé. Il existe des mesures et des réformes appropriées aux autres pays, mais qui ne les sont pas forcément à Madagascar. La prise en compte de différents paramètres et notamment des difficultés et obstacles est essentielle dans l’élaboration des décisions partagées par chaque partie.

J.R.

Les commentaires sont fermées.