Flash
Préc Suiv

Confusion ou suspense ?

Confusion ou suspense ?

Pas forcément l’une et pas nécessairement l’autre. Cela pourrait être tout le monde ou quelques têtes. Normalement, tout dépend de beaucoup de choses, de la politique, de l’économie, des résultats escomptés, ainsi que des efforts et initiatives entrepris par chacun. On juge quelqu’un et toute l’équipe sur la base d’une évaluation technique. Performant, défaillant ou peut encore mieux faire ? Sauf s’il existe d’autres critères non dits poussant certains à en faire une affaire de parti, source de pomme de discorde et d’un antagonisme en haut lieu. Et cette démarche ne fait qu’envenimer la situation. Faire pression politiquement sur quelqu’un afin que ce dernier démissionne contre son propre gré n’a pas de sens pour un homme qui n’a pas failli à sa mission.

Le Premier ministre Jean Ravelonarivo  a été clair et ferme dans sa déclaration à propos des bruits de coulisse relatifs à sa démission. Il ne faut s’attendre à un revirement de situation de sa part car, le général, selon ses dires compte aller jusqu’au bout de sa mission. Du côté de la présidence, on joue avec les mots et on sonde en quelque sorte les impressions. Comme d’habitude, elle a toujours tendance à compliquer les choses au lieu de faire plus simple. D’ailleurs, l’homme fort de Mazoarivo l’a déjà répété à maintes reprises, le dernier mot appartient au chef de l’Etat.

En temps voulu, s’est exprimé Hery Rajaonarimampianina récemment en parlant dans ce sens d’un éventuel remaniement. Apparemment, ce dernier s’attend à la démission du PM au lieu de recourir au limogeage tout court ou de faire appel à l’Assemblée nationale en vue d’une motion de censure. Parfois, hésiter en jouant la montre est un signe d’indécision dont plus d’un se demande la raison. Derrière les coulisses, d’autres rumeurs vont bon train, à tel point que sur le devant de la scène, les échanges et les tirs croisés continuent à alimenter les conversations qui au fond prêtent même à confusion. Période décisive, phase critique de la vie de la nation ou juste un tournant au dénouement à suspense, le contexte malsain rend davantage la situation confuse.

J.R.

Les commentaires sont fermées.