Flash
Préc Suiv

Les Nouvelles se re… « Nouvelles »

Les Nouvelles se re… « Nouvelles »

«Plusieurs défis restent à relever», selon l’Union européenne, lors du fameux dialogue politique avec les membres du gouvernement malgache. Effectivement, les dirigeants malgaches auront encore de nombreuses tâches à accomplir, dans de nombreux domaines, pour rendre enfin la vie meilleure, du moins décente, à tous les citoyens du pays. Bonne gouvernance, lutte contre la corruption, insécurité grandissante, insécurité alimentaire… la liste est loin d’être exhaustive. Pour avancer, tout le monde doit également mettre la main à la pâte. Néanmoins, chacun a ses responsabilités.

Nous, Les Nouvelles, notre responsabilité à nous est d’informer, de partager les informations, recoupées, analysées, approfondies, en toute objectivité, en toute impartialité. «Plusieurs défis restent (certes) à relever», notamment dans le domaine du journalisme à Madagascar. Mais Les Nouvelles a déjà réussi à en relever un, avec ce changement apparent qu’il apporte, à partir de ce numéro. On dira ainsi que Les Nouvelles se re… «Nouvelles». Parce qu’il était temps. Parce que le monde des médias ne cesse de se renouveler. Parce que Les Nouvelles a atteint l’âge où l’on doit se démarquer et se distinguer.

Informer n’est pas seulement informer. C’est aussi éduquer, cultiver et développer. Un développement dans le sens politique, économique, social, culturel et sportif… une tâche difficile qui incombe à chaque citoyen, à chaque entreprise citoyenne. Ainsi, nous participons à cette mission de développement, directement ou indirectement, à travers les articles que nous «pondons» en fonction de l’actualité, de nos enquêtes, de nos analyses. Nous écrivons, non pas pour nous, mais pour les lecteurs, pour ces plusieurs millions de personnes qui ont besoin de s’informer sur ce qui se passe réellement dans la Grande île, l’île Paradisiaque, le pays de toutes les richesses, enfin la terre… promise.

«Plusieurs défis restent (pourtant) à relever». Parce que rien n’est en réalité promis, ou acquis si l’on ne s’active pas. Le sens du devoir. Devoir et responsabilité impliquent pourtant des actions, de l’engagement, du concret. Si rien de tout cela ne peut être évident dans d’autres domaines, notamment en politique où l’engagement et l’action s’apparentent à la promesse et le concert se réduit au simple projet, dans notre métier, le journalisme, c’est toujours de l’action, de l’engagement, du concert… et du précis. Même si Les Nouvelles se re… «Nouvelles», rien de tout cela ne se perdra, car c’est dans nos veines.

Vonjy M.

Les commentaires sont fermées.