Flash
Préc Suiv

Lutte contre la cécité  : Medico-Lions Club apporte son soutien

Un container d’équipements nécessaires à la consultation ophtalmologique, de fauteuils roulants, de médicaments et de consommables médicaux à usage unique a été offert au ministère de la Santé par le Medico-Lions Club de France. La remise de la donation a eu lieu hier dans l’enceinte de l’HJRA Ampefiloha, au cours d’une cérémonie honorée par la présence du président du Lions Club international (IPPI), Joe Preston, accompagné de son épouse, dans le cadre de sa visite à Madagascar depuis jeudi dernier. L’évènement a également été marqué par l’inauguration de l’aire de jeux « La joie » destinée aux enfants qui suivent un traitement de longue durée au sein de l’HJRA. Ce site de loisir et de distraction a été mis en place grâce au soutien de Medico-Lions Club de France.

Le programme de l’IPPI Joe Preston est très chargé durant son séjour dans la Grande île jusqu’à lundi prochain. « Sa visite consiste à constater de visu l’avancement des projets réalisés par les Lions Clubs de Madagascar et à discuter des perspectives pouvant bénéficier d’un financement de la Fondation internationale du Lions Club surtout en matière de lutte contre la cécité évitable dont la cataracte », a expliqué le Lion Fidy Rakotozafy. Outre la lutte contre la cécité menée par le Lions Sight First Madagascar (LSFM) depuis 1998, parmi les réalisations des Lions clubs malgaches figurent la réhabilitation de l’EPP d’Ambohimanga, la réhabilitation de l’hôpital ophtalmologique de Sambava, l’assistance aux sinistrés du cyclone Chedza en 2015, la mise en œuvre du projet pilote d’éducation des jeunes pour devenir de bons citoyens « Lions Quest » avec le ministère de l’Education nationale à Sambava, Farafangana et Antananarivo.

Après sa visite auprès du ministre de la Santé, le Pr Mamy Lalatiana Andriamanarivo, et du Premier ministre Jean Ravelonarivo, l’IPPI Joe Preston assistera ce jour à l’opération de dépistage de diabète et de cataracte organisée par le LSFM à l’EPP Manjakaray.

Noro Niaina

Les commentaires sont fermées.