Flash
Préc Suiv

Deux milliards d’ariary de butin  : un gourou escroc recherché

Deux milliards d’ariary de butin  : un gourou escroc recherché

Charlatanisme, escroquerie, manipulation mentale, lavage de cerveau et émission de faux billets. Le gourou d’une secte et ses collaborateurs ont eu recours à ces pratiques malhonnêtes pour parvenir à leurs fins.

D’après le chef d’escadron Marinjaka Andriamizana, commandant de la Compagnie territoriale de gendarmerie de la ville d’Antananarivo, 14 personnes dont des étrangers, des hautes personnalités, des opérateurs économiques ont fait les frais de leur imposture.

« Le préjudice des victimes est estimé à 2 milliards d’ariary. Les recherches et les investigations que nous avons menées ont permis de mettre la main sur cinq présumés collaborateurs de ce gourou », a-t-il expliqué.

A la suite de la déposition faite le 28 janvier dernier par un ressortissant belge, la gendarmerie a ouvert une enquête. Cet étranger a en effet eu la mauvaise surprise de constater que son compte en banque a été vidé par sa moitié qui fréquentait la secte en question. Convoquée à la gendarmerie, sa femme a reconnu qu’elle s’est fait abuser par la secte qui l’a soutirée jusqu’au dernier sou.

« Grâce à ses explications, nos enquêteurs ont pu établir les moyens utilisés par le gourou pour atténuer les résistances physiques et mentales de sa proie pour l’amener par la suite à une totale soumission. La plupart des victimes sont des adeptes de la secte. Tout en promettant de rembourser le double, les dirigeants de la communauté dont un couple gabonais, fait un soi-disant emprunt à ses disciples. Avec leurs méthodes, ils arrivent aisément à les dépouiller. Les victimes n’y voient que du feu », a ajouté le chef d’escadron Marinjaka Andriamizana.

Menant un véritable travail de bénédictin, les gendarmes ont réussi à appréhender quelques membres de la secte ainsi que leur complice. L’on sait cependant que la tête pensante de la secte ainsi que les deux Gabonais courent toujours.

Mparany

Les commentaires sont fermées.