Flash
Préc Suiv

Santé : des médecins en chirurgie essentielle suscitent la polémique

Santé : des médecins en chirurgie essentielle suscitent la polémique

De source auprès du ministère de la Santé, des médecins titulaires du diplôme d’études spéciales en chirurgie essentielle suscitent la polémique sur leur affectation dans des centres hospitaliers de district de niveau 2 (CHD2), ainsi que sur leur titre.

Face à cela, par le biais d’un communiqué parvenu à la rédaction, le ministère indique que « La formation de médecin en chirurgie essentielle de district a été ouverte à l’Institut national de Santé publique et communautaire (INSPC), selon l’arrêté interministériel n°509/ 2005 du 23 février 2005. Le but est de doter les CHD2 du pays en médecin ayant des compétences en matière d’opération césarienne. Par conséquent, la formation en chirurgie essentielle n’est pas une spécialité mais une compétence professionnelle. Ainsi les titulaires de ce diplôme ne peuvent pas prétendre au titre de chirurgien. Leur affectation dans les CHD2 constitue ainsi une suite logique de la formation ».

La formation des médecins en chirurgie générale dure quatre ans. Il s’agit d’une spécialisation menant vers la voie académique. Par contre, la formation en chirurgie essentielle dure deux ans et est axée sur les urgences obstétricales. De ce fait, « La formation en chirurgie essentielle n’est pas une spécialité mais une compétence professionnelle », a conclu le ministère de la Santé.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.