Flash
Préc Suiv

« Ikebana » : une nouvelle formation en juillet

Après avoir bouclé avec succès la première édition de la formation en art floral japonais «Ikebana», la formatrice malgache certifiée de l’école Ohara du Japon, Raivo Toyoda compte revenir au pays au mois de juillet prochain pour organiser la deuxième vague de formation. Ce programme répond aux attentes des apprentis qui venaient de terminer leur formation samedi dernier. La remise de leur attestation s’est déroulée avant-hier dans les locaux de Notre Dame du Cénacle à Amparibe, en présence du conseiller de l’ambassadeur japonais à Madagascar.

«Parmi les 33 apprenants, trois ont reçu l’attestation pour avoir terminé le niveau avancé et huit autres le niveau débutant. Les 22 autres ont reçu une attestation de participation. Ces attestations leurs permettent de passer à un niveau supérieur durant la deuxième vague de formation», a expliqué l’une des organisatrices de la formation, Nisihary Raboanarijaona Razafimandimby, qui n’est autre que la fille de la première formatrice malgache à avoir introduit l’enseignement de l’«Ikebana» dans le pays, feue Robine Rahetivololona Raboanarijaona.

La relance de l’apprentissage de cet art traditionnel du pays du Soleil levant dans la Grande île a été menée à la mémoire de sa défunte mère. Selon notre source, devenir formateur en art «Ikebana» résulte d’un long parcours de formation. Il existe au moins quatre niveaux d’étude avant d’atteindre ce stade. Par ailleurs, seuls les apprentis ayant reçu un certificat d’enseigner de la part d’une école professionnelle japonaise peuvent dispenser des formations sur l’«Ikebana», un art qui va au-delà de la conception d’un arrangement floral, dont l’apprentissage demande beaucoup de rigueur.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.