Flash
Préc Suiv

Cérémonie de vœux : défendre les réalisations

Cérémonie de vœux : défendre les réalisations

Lors de son discours très attendu d’hier, le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a axé ses déclarations sur les efforts accomplis l’année dernière et les principaux défis de cette année.

Sur le premier point, il a, entre autres, mis l’accent sur la santé. En effet, d’après le chef de l’Etat vingt-huit nouveaux professeurs agrégés en médecine humaine exercent dans les CHU au niveau national et des centres de santé de base ont été rouverts. Il a aussi évoqué les acquis dans le domaine de l’éducation, principalement l’intégration des maitres Fram dans la Fonction publique, l’accès à l’eau potable, la mise en place de la bourse familiale, ou encore la construction des infrastructures routières. Une manière de soutenir que le régime atteint les objectifs qu’il s’est fixés.

«Nous continuons à avancer même si certains tentent de nous tirer vers le bas», a soutenu le chef de l’Etat tout en confiant que nombreux lui demandent s’il n’est pas trop conciliant. «C’est en partie vrai car depuis deux ans je n’ai jamais cessé de chercher la stabilité car je sais que c’est la clé de la relance de l’économie», a-t-il d’ailleurs indiqué. Le locataire du Palais d’Iavoloha espère en tout cas que «nous sommes arrivés au stade de la maturité politique et nous pouvons accélérer la relance économique», sans manquer de rappeler que «L’année dernière a été une année d’épreuves pour le pays (…) car nous avons vécu les effets néfastes du dérèglement climatique (…). Par ailleurs, l’année 2015 a également été une année d’épreuves mais aussi d’espoir au niveau politique. La marche vers la stabilité politique est enclenchée».

Année des sommets

Pour ce qui est de cette année 2016, le Chef de l’Etat n’a pas manqué de souligner son importance, et pour cause, il s’agit d’une année «à forte résonance internationale», faisant ainsi référence au sommet du Comesa en octobre et celui de la Francophonie en novembre. Des sommets de haut niveau que l’Etat entend mettre à profit à travers tous les secteurs de la vie du pays. Sur ce, la cérémonie de présentation de vœux d’hier s’est déroulée sous le signe de ces rencontres. Au niveau politique, le Chef de l’Etat reconnaît toutefois que «Toutes ces perspectives n’ont de sens que si nous nous donnons les outils de les réussir dans un environnement de sérénité». «Nous allons tirer des leçons des expériences de chacun vous, de votre pays, de vos réussites pour la réussite de Madagascar, pour le bien être du peuple malgache», a par ailleurs conclu l’homme fort du pays, en s’adressant aux représentants de la communauté internationale.

Jao Patricius

Les commentaires sont fermées.