Flash
Préc Suiv

Tennis – Afrique Australe: les parents mettent la main à la pâte

Tennis – Afrique Australe: les parents mettent la main à la pâte

Douze jeunes joueurs et joueuses malgaches se sont envolés hier pour Pretoria, Afrique du Sud pour disputer le championnat d’Afrique australe. Et tous les frais afférents au séjour de la délégation seront totalement à la charge des parents car, encore une fois, la fédération malgache de tennis (FMT) n’a reçu aucune subvention.

C’est un record en termes de nombre de participants à un championnat zonal et continental. Malgré cela, la FMT devait encore une fois faire cavalier seul pour assurer le déplacement de la délégation malgache pour disputer le championnat d’Afrique australe à partir de samedi jusqu’au 16 janvier à Pretoria. Heureusement que les parents étaient là pour prêter mains fortes à l’équipe.

« C’est la première fois que Madagascar envoie une délégation composée de 12 joueurs et joueuses. Mais force est de remarquer que le tennis a toujours été confronté à un problème de taille : l’absence de subvention. Et ce, depuis 2013. Cette fois, ce sont les parents eux-mêmes qui ont assuré la totalité des dépenses afférentes au déplacement de nos jeunes. Il n’y a pas 36 chemins », a souligné le président de la FMT, Tsialiva Rajaobelina, hier à l’Acsa à Ambohidahy.

Les parents d’un athlète ont décaissé la somme de 3 millions d’ariary rien que pour les frais de déplacement. Les charges sont encore plus lourdes pour le cas de Toky Ranaivo et Tsantaniony Hariniaina qui, étant pensionnaires du centre de formation au Maroc, devront faire le voyage depuis Casablanca.

Outre les 12 porte-fanions malgaches et le coach (ndlr, le seul) Dina Razafimahatratra, deux parents des athlètes ont décidé d’accompagner la délégation pour apporter leur contribution une fois sur place. En effet, il sera difficile pour un seul entraîneur d’encadrer tout ce beau monde dans la mesure où dix athlètes peuvent jouer en même temps sur les dix courts de Pretoria. Seuls les moins de 16 ans n’ont pas besoin de coaching selon le règlement de compétition.

Le jeu en vaut la chandelle

Pour les U12, le tournoi zonal est qualificatif au championnat d’Afrique par équipe qui se tiendra en août toujours en Afrique du Sud. Les sept premiers des moins de 14 ans disputeront, quant à eux, le championnat d’Afrique en mars prochain. Plus d’un attend impatiemment le fruit de ce dur labeur tant au niveau des sportifs que la FMT. Cette dernière reste confiante vis-à-vis de la performance des jeunes.

« Jusqu’ici, ce sont les meilleurs espoirs du tennis malgache. A titre d’exemple, Zakakely a été couronné champion de Madagascar à 15 ans. Mais ces jeunes pourront dans un futur proche égaliser sa performance ou même la surpasser. En outre, la fédération internationale (ITF), consciente des difficultés de la FMT à assurer les différentes sorties à l’étranger, a promis de se rattraper. L’ITF va octroyer près de 70 millions d’ariary pour la construction d’un centre fédéral à Madagascar », s’est réjoui Tsialiva Rajaobelina.

Rojo N.

U12 : Sampras Rakotondrainibe, Finoana Rakotomalala, Safidisoa Nomenjanahary, Maholy Razakaniaina.

U14 : Finaritra Andriamadison, Mioty Razafindrakoto, Toky Ranaivo, Lanja Rakotozandriny.

U16 : Tsantaniony Iariniaina, Sariaka Radilofe, Vahia Rabarijaona, Dimitri Rabeson.

Coach : Dina Razafimahatratra

Les commentaires sont fermées.