Flash
Préc Suiv

Routes de la capitale  : les travaux d’urgences en cours

Routes de la capitale  : les travaux d’urgences en cours

Après le lancement des travaux de réhabilitation de la route d’Andohanimandroseza qui devraient durer trois mois, le ministère des Travaux publics a entamé depuis mercredi dernier les travaux d’urgences sur d’autres axes. La réhabilitation du tronçon de la RN7, du côté du Senat à Anosy et à Andrefanambohijanahary, a duré deux jours et devrait prendre fin ce jour.

Lors d’une descente sur les lieux, hier, Roland Ratsiraka, ministre des Travaux publics a fait savoir que ces travaux d’urgences devraient durer un mois. Le coût des travaux est estimé à trois milliards ariary. Cependant, il déplore toujours les problèmes de canalisation et d’évacuation d’eaux, entraînant une détérioration accélérée de la chaussée et presque chaque jour, de nouveaux trous apparaissent.

Après Anosy, les travaux devraient se poursuivre au Coum 67Ha, à Behoririka autour du lac, à Soaranao (RN4), puis à Antohomadinika et sur la route Digue à Andohatapenaka. La longueur des tronçons à réhabiliter varie entre 1 et 1,2 km, a fait savoir Max Lemalade, directeur de chantier chez Sogea Satom, chargé des travaux.

Pour ce qui est de la route d’Andravoahangy, les travaux attendent le financement de la Banque mondiale. Le ministre a toutefois promis que des travaux d’urgence devraient être effectués en attendant les grands ouvrages.

Arh.

Les commentaires sont fermées.