Flash
Préc Suiv

Peste : deux cas de décès en deux semaines

L’épidémie de peste ne cesse de faire des victimes en cette saison chaude et humide sur les hautes terres. Des cas suspects de peste bubonique ont été enregistrés dans trois districts dont Amparafaravola avec cinq cas dont un décédé identifié comme cadavre en dépôt. S’y ajoutent un autre cas dans le district d’Ankazobe, ainsi qu’un cas de décès enregistré hors des formations sanitaires dans le district de Tsiroanomandidy, soit au total deux décès et six cas suspects depuis la dernière semaine de l’année 2015 et cette semaine.

Ces trois districts sont des zones pesteuses et bon nombre de cas de peste y sont enregistrés chaque année. En ce qui concerne Tsiroanomandidy, trois cas de décès et onze cas suspects y ont été enregistrés depuis le mois d’octobre à ce jour. Après l’identification de ces cas de peste, des mesures ont déjà été prises par les autorités sanitaires locales, en collaboration avec les communautés locales.

Concrètement, la prise en charge des malades et la chimio-prophylaxie des contacts, l’envoi des prélèvements à l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) pour confirmation de diagnostic, ainsi que la recherche active des cas figurent parmi les priorités. Viennent ensuite la désinfection et la désinsectisation des lieux d’habitation des malades et de ceux des contacts dans un rayon de 200m, la dératisation des fokontany concernés par l’utilisation des nasses à rat. Tout cela, sans oublier la sensibilisation sur l’hygiène et l’assainissement du milieu au sein des fokontany.

Noro Niaina

Les commentaires sont fermées.