Flash
Préc Suiv

Agriculture et formation professionnelle : deux dons de 7,5 millions € de l’AFD

Agriculture et formation professionnelle : deux dons de 7,5 millions € de l’AFD

L’Agence française de développement (AFD) et le ministère malgache des Finances et du budget ont signé en présence de l’Ambassadeur de France à Madagascar, hier à Antaninarenina deux conventions de financement dont la première porte sur une subvention d’un montant de 7 millions d’euros et la seconde, de 500 mille euros.

Il s’agit de dons concernant deux secteurs de concentration de la coopération entre Madagascar et l’AFD. La première convention est relative au développement des territoires ruraux fondés sur une agriculture durable et la valorisation de la biodiversité grâce au Projet d’amélioration de la productivité agricole à Madagascar (Papam). Quant à la seconde, elle porte sur la valorisation des potentialités de la jeunesse à travers la promotion d’une formation professionnelle répondant aux besoins du marché de l’emploi, particulièrement dans les métiers du tourisme.

La première subvention est d’un montant de 7 millions d’euros (soit 24 milliards d’ariary) et la seconde 500 mille euros (près de 1,7 milliards d’ariary). « Ces deux projets ont pour vocation d’intervenir dans des secteurs fondamentaux pour l’économie de Madagascar : l’agriculture où le potentiel est énorme, mais aussi la formation professionnelle où les besoins sont immenses. Si on veut bien préparer l’avenir de Madagascar, il faut former, et c’est un des axes prioritaires de notre collaboration », a déclaré Véronique Vouland-Aneini, ambassadeur de France à Madagascar lors de cette cérémonie de signature.

Pour sa part, Gervais Rakotoarimanana, ministre des Finances et du budget a affirmé que « Les enjeux sont très importants pour notre pays car ils concernent deux projets sociaux de base dont la population a fortement besoin, une population affaiblie par une trop longue période de crise ».

Appui au capital humain

150 mille familles d’exploitants agricoles devraient pouvoir améliorer leurs revenus grâce au Projet d’amélioration de la productivité agricole à Madagascar (Papam). D’une durée de quatre ans, ce projet touche directement au moins un million d’exploitants agricoles et vise particulièrement les régions à grand potentiel agricole comme le Vakinankaratra, l’Alaotra-Mangoro, le Vatovavy-Fitovinany ou encore l’Atsimo-Atsinanana, a fait savoir Roland Ravatomanga, ministre de l’Agriculture et du développement rural. « Ceci permettra de développer l’agriculture de façon professionnelle tout en respectant l’environnement », a-t-il souligné.

Par ailleurs, environ 250 personnes par an bénéficieront du projet de modernisation de la formation professionnelle dans le tourisme et l’hôtellerie. En effet, dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique nationale de l’emploi et de la formation professionnelle (PNEFP), le tourisme est l’un des secteurs qui ont été privilégiés. « Nous sommes sur le point de mettre en œuvre la stratégie sectorielle de développement des compétences en tourisme, hôtellerie et restauration. Ce don de l’AFD vient à point nommé car il nous permettra de mettre en œuvre les éléments de cette stratégie », a déclaré pour sa part Benjamina Ramanantsoa, ministre de l’Enseignement technique, de l’emploi et de la formation professionnelle. En effet, viser le million de touristes d’ici 2020 requiert des compétences pour le capital humain, outre les infrastructures.

Arh.

Les commentaires sont fermées.