Flash
Préc Suiv

Filière pomme de terre : l’appui technique fait défaut

« La région Vakinankaratra arrive à assurer jusqu’à 80% de l’ensemble de la production de pommes de terre à Madagascar », a affirmé Rakotomalala, président de la Plateforme pomme de terre de cette région. « Pourtant la professionnalisation de la filière fait encore défaut », a-t-il déploré.

Certes, la région Vakinankaratra peut assurer la quantité et la qualité demandées par les marchés locaux et étrangers. Mais il manque l’appui technique aux producteurs pour le développement de la filière. Par conséquent les collecteurs et les importateurs ont tendance à baisser les cours au niveau des producteurs puisque ces derniers n’arrivent pas à respecter les normes requises pour l’exportation des produits.

La professionnalisation de la filière, depuis la production jusqu’à la consommation, n’est pas encore effective. Il n’existe en outre pas de politique de relance ou de développement spécifique émanant du pouvoir central, ont indiqué les membres de la plateforme. Même si les producteurs prennent des initiatives de relance, ce sont des actions qui n’ont en général aucun impact probant, faute justement d’appui technique.

La Plateforme pomme de terre du Vakinankaratra propose ainsi à l’Etat de mettre en œuvre une politique de développement spécifique pour la professionnalisation de la filière, ainsi que l’appui à chaque filière porteuse dans les autres régions.

Arh.

Les commentaires sont fermées.