Flash
Préc Suiv

Energie  : l’utilisation du gaz, délaissée

Energie  : l’utilisation du gaz, délaissée

Avec le prix actuel de la bouteille de gaz de 4kg, vendu à 34 000 ariary (48 000 ariary avec consignation), et celui de la bouteille de 12,5kg (76 500 ariary, 111 500 ariary avec consignation), les ménages renoncent à l’utilisation de gaz.

Nombre d’entre eux se sont effectivement rabattus sur l’utilisation de l’électricité à titre de substitution.

« Avec le prix du Kwh, 1 000 ariary, le courant électrique est plus rentable que le gaz. D’ailleurs des appareils électroménagers sont actuellement prévus à cet effet, ils sont nombreux sur le marché et coûtent moins cher que ceux fonctionnant au gaz », confie une mère de famille.

Il y a quelques années, toutes les compagnies pétrolières opérant à Madagascar ont procédé à une grande campagne de promotion sur le gaz en s’adressant aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. Elles ont incité la population à substituer le butane au charbon de bois, cela dans le but de lutter contre la déforestation et éviter ainsi une catastrophe écologique. « 60% des forêts malgaches ont disparu du fait de l’utilisation massive du bois comme ressource pour cuisiner et se chauffer », ont-elles utilisé comme slogan.

Seulement, entre la lutte pour la préservation de l’environnement et le gaz hors de prix, il y a loin de la coupe aux lèvres et les ménages sont obligés de faire avec les moyens du bord, en l’occurrence le  charbon de bois.

Sera R

Les commentaires sont fermées.