Flash
Préc Suiv

Pr. Rakotomanana : « Faire de l’Université d’Antananarivo une référence en Afrique »

Pr. Rakotomanana : « Faire de l’Université d’Antananarivo une référence en Afrique »

 Comme convenu, la campagne de propagande pour la course à la présidence de l’Université d’Antananarivo a été lancée avanthier. Le Pr. Hajanirina Rakotomanana, l’un des quatre prétendants au poste a dévoilé son programme électoral, en l’occurrence « Faire de l’Université d’Antananarivo une référence en Afrique ». Le verdict des urnes sera connu le 11 janvier prochain.

Fort de ses expériences aussi bien au niveau national qu’à l’échelle internationale, le Pr. Hajanirina Rakotomanana propose une nouvelle vision et une stratégie novatrice afin d’améliorer la gestion de l’université et le cursus des étudiants. Tout en enseignant à l’Université de Kyoto (Japon), il est professeur titulaire à la faculté des Sciences de l’Université d’Antananarivo, et est également président du Collectif des professeurs des universités de Madagascar. Pour concrétiser sa vision, le prétendant au poste de président de l’Université d’Antananarivo entend apporter de grands changements sur au moins dix points essentiels, à savoir les infrastructures, l’enseignement, la recherche, la gestion de l’université, le social, les relations internationales, la culture et les loisirs, le sport, la sécurité, et enfin l’environnement.

En termes d’infrastructures, le Pr. Hajanirina Rakotomanana veut faire en sorte que la construction de nouveaux bâtiments, conformes aux besoins du système LMD, soit une priorité durant son mandant à la présidence de l’Université d’Antananarivo. Dans ce volet, la construction de bureaux pour les écoles doctorales, pour les enseignants, et pour le personnel administratif et technique (Pat), ainsi que de nouvelles salles de cours sera particulièrement priorisée. La mise en place de nouveaux centres de recherches, de laboratoires, de salles de sports, d’exposition, de loisirs et de restauration… ne sera également pas en reste. Les universités annexes d’Antsirabe et de Soavinandriana bénéficieront en outre d’infrastructures dignes de l’enseignement supérieur. Selon son programme électoral, le Pr. Hajanirina Rakotomanana juge nécessaire d’installer un service LMD, un service informatique et un service statistique au niveau de la présidence de l’Université d’Antananarivo. Mises à part les nouvelles constructions, la réhabilitation des anciennes infrastructures endommagées (salles de cours, laboratoires, ruelles…) sera également au programme.

 

« La recherche : un levier du développement »

Par-dessus tout, la dotation de l’université d’une connexion internet à haut débit sera effective pour mieux accompagner le basculement vers le système LMD. L’adoption d’un nouveau mode de gestion permettra de relever ce défi, qui va de pair avec l’amélioration progressive des outils pédagogiques permettant aux enseignants d’améliorer leur méthode d’enseignement suivant l’évolution de la technologie.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.