Flash
Préc Suiv

Dette publique  : 39,3% du PIB national en 2015

Dette publique  : 39,3% du PIB national en 2015

La dette publique en 2015 représentait 39,3% du Produit intérieur brut (PIB) national, selon les données fournies par la direction générale du Trésor. Le portefeuille de la dette publique est constitué à 74% de dette extérieure.

La dette du gouvernement à fin-décembre 2015 est estimée à 11 243.4 milliards d’ariary, soit 3 316.6 millions de dollars. Selon le rapport de la direction générale du Trésor et de la Direction de la dette publique, intitulé « Stratégie de la dette à moyen-terme 2016-2018 », la dette publique à Madagascar a régressé au cours des cinq dernières années. Cette baisse est due à l’allègement d’une partie de la dette extérieure du pays, mais également au faible dynamisme des bailleurs de fonds au cours de la période de crise, qui a limité les possibilités du pays à recourir aux financements extérieurs.

A partir de l’année 2014, les différentes coopérations ont commencé à reprendre.  L’année 2015 a également été marquée par l’émission de nouveaux titres domestiques, les bons du Trésor Fihary (BTF). D’où une hausse prévue de 8,5% du stock de la dette du gouvernement central à fin 2015, par rapport à 2014.

Prédominance des emprunts extérieurs

Selon les données de la direction du Trésor public, le portefeuille de la dette du gouvernement est constitué essentiellement d’emprunts extérieurs, représentant 74% de la totalité de ses dettes qui est estimée à 8323,7 milliards d’ariary en 2015 et est composée principalement de dettes envers les organismes multilatéraux. En effet, la dette envers les organismes multilatéraux représentait 63% de la dette totale du pays en 2015, celle-ci s’élève à 7180,2 milliards d’ariary. L’emprunt provenant des coopérations bilatérales représente 10,2% de la dette publique, d’un montant de 1143,5 milliards d’ariary.  Concernant la dette intérieure, celle-ci représente 26% de la totalité des dettes du gouvernement, soit 2919,7 milliards d’ariary. Parmi les instruments de financement de la dette intérieure, les bons du Trésor par adjudication (BTA) restent l’instrument le plus utilisé. Les BTA comptent pour 32,9% du portefeuille de la dette intérieure du pays, soit 961,9 milliards d’ariary.

Au titre de l’année 2016, l’Etat prévoit de contracter des prêts extérieurs d’un montant total de 4869,2 milliards d’ariary. La plus grande partie de ces financements sera consacrée à la réalisation de projets d’infrastructures (60,3% soit 2935,4 milliards d’ariary). Une part de 18,2%, soit 886,9 milliards d’ariary servira soit à financer d’autres projets, soit à combler le gap de financement.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.