Flash
Préc Suiv

Champion et 18 ans plus tard….

Champion et 18 ans plus tard….

L’accès de Zizou à la tête du Real Madrid, en tant qu’entraîneur principal, a mis en effervescence les médias, notamment ceux francophones et hispanophones. Non seulement parce qu’il est avant tout un Français, naturalisé certes, mais il s’agit également d’une légende dans le monde du football français en particulier, et mondial en général. Comme un certain Michel Platini. Zinedine Zidane  est l’un des artisans du titre mondial de la France en 1998. Ce n’est pas tout, les amateurs du sport-roi étaient  presque unanimes à reconnaître son génie sur le terrain, à l’époque où il évoluait en tant que joueur, au Real Madrid.

Au vu du succes story de Zinedine Zidane, il y a en effet de quoi parler beaucoup de ce célèbre footballeur et de sa nouvelle promotion. Mais l’essentiel est certainement de le voir à l’œuvre, diriger une bande de stars comme lui, à l’instar de Cristiano Ronaldo, Gareth Bale, James Rodriguez, et réussir les nombreux défis qui attendent son club.

En tout cas, il s’agit d’un véritable succès pour le football français qui aligne actuellement deux de ses grands joueurs sur le banc des entraîneurs de la prestigieuse Ligue des Champions : Laurent Blanc (PSG) et Zizou (Real Madrid). C’est n’est peut-être pas encore suffisant pour effacer l’image de Michel Platini qui aurait voulu rêver mieux que de chuter tout haut de l’Uefa et de la Fifa, avec cette affaire louche qui l’implique avec le pathétique Sep Blatter. Cette autre légende du football français a en effet été bien placée pour siéger à la tête de l’instance mondiale du foot, mais le tacle d’en haut lui a pratiquement fait mordre la poussière.

Tout cela pour ainsi dire que même le sport peut propulser très loin et très haut celui qui y tient vraiment et fait tout de son mieux pour briller de mille feux dans son domaine. Mais même dans le sport également, il peut y avoir des coups bas pouvant faire tomber ceux que l’on estime déjà indétrônables et  intouchables. Dans le sport pourtant, on ne devient pas champion comme l’a été notre Sévérin à nous, sans travail et sacrifice.

Mais la principale et l’éternelle question qui se pose, notamment pour les pays en développement comme Madagascar qui commence à aligner des champions mondiaux dans le domaine sportif, est de savoir quel avenir peut-il leur réserver ? Séverin est champion du monde de kick-boxing pro, comme Zizou l’a été en 1998, mais que deviendra le Malgache 18 ans plus tard ?

Haja R.

Les commentaires sont fermées.