Flash
Préc Suiv

Beach soccer  : Madagascar 14è sur 107 pays  

Beach soccer  : Madagascar 14è sur 107 pays  

Madagascar a incontestablement brillé dans les divers sports individuels. Mais le parcours du combattant au beach soccer n’a laissé personne indifférente dans la mesure où c’est la seule discipline collective ayant mis Madagascar sous les feux des projecteurs.

C’est plus ou moins évident si l’on ne tient compte que les innombrables plages étant souvent le théâtre de diverses manifestations aussi bien culturelles que sportives dans les régions côtières. Et le beach soccer est toujours au centre des animations. Le développement de cette discipline a permis à la Grande île, créditée de 528 points, de s’approprier la 14è place sur le classement mondial Fifa 2015 (janvier à décembre) sur 107 pays. Le pays hôte du dernier sommet mondial, le Portugal, se place en toute logique aux premières loges avec 2445 points. Il est talonné par la Russie qui a cumulé un total de 2080 points contre 1764 pour Tahiti qui se place au troisième rang. La Suisse boucle le top 10 avec 590 points.

C’est un véritable coup de maître vu le parcours de Chrétien Andriamifehy et consorts qui ont gravi bien des échelons allant de la Cosfa Cup, la Coupe d’Afrique des Nations de beach soccer jusqu’au Mondial de Portugal en juillet dernier. Cet exploit est marqué à l’encre indélébile dans les annales de l’histoire dans la mesure où ce fut la première participation de Madagascar à une coupe du monde en sport collectif. Et Madagascar se situe même à la 22è position sur le classement comptant pour la période de janvier 2012 à décembre 2015. Mieux, les Barea beach soccer sont à la troisième position sur le plan continental derrière le Sénégal et l’Egypte.

Rojo N.

  Top 10 du classement mondial 2015 de beach soccer :

1-Portugal (2445 points)

2-Russie (2080 points)

3-Tahiti (1764 points)

4-Italie (1500 points)

5-Brésil (1220 points)

6-Iran (1006 points)

7-Mexique (801 points)

8-Oman (648 points)

9-Japon (622 points)

10-Suisse (590 points)

Les commentaires sont fermées.