Flash
Préc Suiv

Volley-ball : Boudah encore dans la course

Volley-ball : Boudah encore dans la course

Son nom est indissociable du succès du volley-ball malgache de ces vingt dernières années. Ses passes chirurgicales émerveillent les férus de la discipline depuis 1993. A presque 40 ans et après d’innombrables titres obtenus, Aimé Michel Doraline alias Boudah va continuer une saison de plus pour agrémenter de son talent le volley-ball malgache. Interview…

Les Nouvelles (-) : Au final, vous avez décidé de continuer dans l’élite du volley-ball la saison prochaine, malgré quelques hésitations, pourquoi ?

Boudah (*) : Si cela ne tenait qu’à moi, je ne jouerais plus en tant que joueur licencié, pour la simple et bonne raison que j’ai passé l’âge. J’aurai 40 ans en 2016 et j’aimerai continuer dans la catégorie vétéran où mes anciens coéquipiers en club et en équipe nationale évoluent actuellement. Il y a également ma vie personnelle que je devrai considérer en tant que père de famille.

Mais l’amour du volley-ball et l’appel lancé par mes jeunes coéquipiers semblent plus forts actuellement pour m’empêcher de quitter l’arène. Ils veulent encore jouer avec moi pour les mener vers le sommet car sans moi ils pensent n’en être pas capables (rires). Ainsi, pour la saison prochaine, je jouerai encore pour le compte de l’Asi en tant que membre à part entière car contrairement à ce que certaines personnes croient, j’ai été muté en bonne et due forme de mon ancien club à celui d’Itaosy.

-En choisissant l’Asi, vous avez côtoyé beaucoup de jeunes dont la manière de jouer ne vous satisfait pas complètement…

*Oui, c’est vrai que la majorité de mes coéquipiers sont encore jeunes mais mes critiques s’adressent à tous les volleyeurs de demain. J’ai constaté en effet que contrairement à moi, par exemple, il leur manque cet amour de la discipline ainsi que de l’abnégation. Peut-être que c’est la difficulté de la vie en club et en général qui en est la raison… Toutefois, ils ne devront pas oublier que la longévité de ma carrière dans le haut niveau résulte de mon amour sans faille pour la discipline et de ma créativité. Selon mon impression, les jeunes manquent de réflexion lorsqu’ils jouent.

-Néanmoins, certains jeunes vous ont tapé dans l’œil, notamment les passeurs comme vous…

*Bien évidement, les passeurs qui ont du potentiel sont nombreux en ce moment à commencer par mon petit frère Masoandro. Mais Saina, Rado, Manou et Tanjona ont également un bel avenir devant eux s’ils s’investissent à fond dans la discipline.

-L’heure de la retraite approche, les souvenirs se bousculent dans votre tête, pouvez-vous nous dire les meilleurs moments qui ont marqué votre vie en club et en équipe nationale ?

*Le club de mon début reste dans mon cœur en l’occurrence la Jeunesse sportive de Betania de Toliara, tout comme l’AS Port Toamasina au sein de laquelle j’ai pris mon envol.

Tiko SC demeure toutefois le club de la réussite pour moi car c’est avec ce club que j’ai gagné quatre titres nationaux et un titre de la Zone 7. Concernant l’équipe nationale dont j’ai été depuis une dizaine d’années le passeur attitré, c’est celle de 2007 qui m’a le plus marqué par rapport aux autres. Cette génération a gagné les médailles d’or des Jeux des îles de cette année. Chacun des joueurs a sa particularité qui a fait de l’équipe une machine à gagner.

-Pouvez-vous citer quelques noms de ces grands joueurs encore en activité ou non ?

*Parmi ceux qui ont vécu cette belle époque et qui sont encore en activité, je peux citer entre autres Andry be, Zo, Mika, Rija Matay et Lalabe. Par contre ceux qui ont vraiment brillé se nomment Thierry, Lalabe, Andry be, Rija be, Lavabe, Zo et Onja.

-Pour finir, quelques mots pour résumer une carrière exemplaire ?

*Le volley-ball est un sport collectif, de ce fait, malgré ma réussite personnelle, l’apport de chaque joueur de l’équipe a été un atout important. La confiance du club à mon égard est également une motivation de plus pour atteindre l’objectif visé.

Naisa

Palmarès de Boudah :

Volley-ball :

Meilleur passeur Junior : 1993

3 fois meilleurs passeurs de l’océan Indien

1 fois meilleur serveur de l’océan Indien

Champion de Madagascar : 2005, 2006, 2008, 2009

Champion CCCOI : 2006, 2011,

Jeux des îles : 2003 (Argent), 2007 (Or), 2011 (Bronze)

Beach-volley :

Champion de Madagascar : 2001, 2015

Champion CCCOI : 2001

Les commentaires sont fermées.