Flash
Préc Suiv

Mgr Samuel Jaona Ranarivelo : « La réconciliation doit se poursuivre »

Mgr Samuel Jaona Ranarivelo : « La réconciliation doit se poursuivre »

Nouvelle année pour les acteurs de la réconciliation nationale. Après une année plutôt mouvementée, le chef de l’Eglise anglicane et non moins ancien président du Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM), monseigneur Samuel Jaona Ranarivelo a insisté sur la nécessité de poursuivre la réconciliation. « D’ailleurs elle est obligée de continuer après tous les efforts qui ont été déployés, notamment en termes de temps, d’argent et d’énergie dépensés », a-t-il soutenu. Mgr Samuel Jaona Ranarivelo reste néanmoins optimiste et garde espoir que la situation évolue à Madagascar, particulièrement en matière de réconciliation nationale. « En tant que chef d’église, je me dois d’être porteur de message de paix », a-t-il précisé.

Avec la mise en place de la nouvelle structure pour la réconciliation, la stratégie à adopter pourrait changer, cependant le FFKM reste discret. « Je ne peux pas encore dévoiler le plan de travail pour cette année, je préfère que les choses avancent pas à pas », a seulement indiqué le chef de l’Eglise anglicane. Dans tous les cas, celui-ci a précisé que le chemin à prendre importe peu étant donné que la mise en œuvre du processus de réconciliation dépend de chacun. « D’ailleurs, elle ne peut pas attendre que les choses soient réellement parfaites pour pouvoir débuter, sinon elle ne commencera jamais », a-t-il conclu. Notons que cette année, la présidence du FFKM reviendra à l’Eglise luthérienne, à travers le pasteur Endor Modeste Rakoto.

T.N.

Les commentaires sont fermées.