Flash
Préc Suiv

La crédibilité du Sénat remise en cause

La crédibilité du Sénat remise en cause

L’organisation des élections sénatoriales a fait l’objet de nombreuses critiques. A présent qu’elles sont terminées, les réactions fusent et l’opinion s’interroge sur la crédibilité du nouveau Sénat. Cela d’autant plus que les résultats provisoires affichent une dominance flagrante du parti au pouvoir, le HVM. « Le Sefafi avec quelques autres organisations de la société civile au vu des failles constatées lors des dernières élections communales, avait proposé de faire une évaluation méthodique du processus et du dispositif d’organisation des élections mais cela n’a pas été fait », d’après toujours le coordinateur du Sefafi, Andriamandranto Ralison.

Après les questions sur la crédibilté du futur Sénat, celle de la nouvelle commission électorale (Ceni), et par conséquent son indépendance suscitent également des doutes. Une indépendance remise en cause par le budget de la Ceni qui n’est pas intégré dans la loi de Finances 2016. « La HCC avait même émis quelques réserves dans sa décision relative à la loi de Finances, cependant l’institution n’est pas allée au bout de sa logique », a déploré le membre du Sefafi, qui précise que « le Sénat est censé représenter les collectivités territoriales décentralisées, alors que son électorat a été amputé de tous les grands électeurs issus des régions et des provinces ». C’est par la lecture des anomalies et des résultats provisoires qu’Andriamandranto Ralison conclut sur le problème de la crédibilité du Sénat.

T.N.

Les commentaires sont fermées.